Accueil › Te former › Nos métierBijoutier

Bijoutier

Descriptif "métier"
Il est d’usage courant de designer sous le nom de bijoutier , l’ouvrier qui fabrique les bijoux d’or et d’argent (bracelets , colliers , broches , bagues , chaînes , etc.…) avec gravure , émaux et accessoirement des pierres.
Des métiers ou spécialités annexes viennent précéder ou compléter le travail du bijoutier :

  • le dessinateur. Créateur du modèle, bien souvent le bijoutier lui-même (avec pour avantage que la pièce dessinée soit réalisable).
  • le fondeur. Préparateur des métaux précieux et des alliages, il transforme nos sculptures de cire en métaux.
  • l’apprêteur. Lamine et étire les différents métaux précieux précédant le travail du bijoutier.
    Le bijoutier s’exprime donc avec le métal et par le métal.

    Travail
    L’ouvrier bijoutier doit connaître la technologie des métaux précieux et des métaux communs, les principaux outillages collectifs et individuels, posséder des notions de gemmologie.
    Il doit connaître parfaitement les lois qui régissent le commerce de tous les métaux précieux et posséder de même de bonne base de chimie.
    Il doit être capable d’exécuter un dessin d’art appliqué, un dessin industriel (avec orientation particulière vers la bijouterie : pièces à réaliser ou outillage).
    Il doit avoir une formation pratique qui lui permet l’exécution à la main ou à la machine, d’après un dessin donné, de pièces de bijouterie en métaux précieux ou non.
    Exécution comportant :
  • étude du dessin
  • la recherche de volumes
  • la répartition des masses
  • les systèmes de fermeture
  • le sciage
  • le limage
  • l’ajustage
  • l’assemblage
  • l’emboutissage ( si besoin est )
  • le forgeage
  • la rétreinte
  • le battage
  • le sertissage
  • le brasage
  • le soudage

    Compétences
    Le bijoutier doit avoir le goût du beau, des formes et du volume et pour cela il faut avoir de bonnes connaissances de l’Art, c’est un métier de réflexion constante, de rigueur manuel et mental. Il doit être original dans ses créations,
    Le bijoutier manipulant constamment des métaux et des pierres précieuses doit avoir de très grandes valeurs morales.

    Tour de France
    Bien qu’étant un métier en grande majorité sédentaire, faire le Tour de France ne peut qu’être un plus.
    Le Tour de France permet, pour celui qui le fait, d’évoluer et d’acquérir de grandes connaissances, tant sur le plan professionnel qu’humain, c’est aussi cela la force du Compagnonnage , chez un artisan, où dans une grosse entreprise, du bijou en série à la haute joaillerie.

    Formations
    Apprentissage, formation en alternance chez un Patron et dans des écoles privés ou publiques, les beaux arts, les cours du soir dans certaines écoles et stages en entreprise permettent d’apprendre et de connaître les différentes techniques propre à chaque entreprises.

    Saint patron :
    saint Éloi qui se fête le 1er décembre
Cayennes
de formation
Paris
Nice
Autun
Lyon
Union Compagnonnique
des Compagnons du Tour de France Des Devoirs Unis
15 rue Champ Lagarde 78000 VERSAILLES
Glossaire : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z