Accueil › Te former › Nos métierSellier-Harnacheur

Sellier-Harnacheur

Descriptif "métier"
Le sellier-harnacheur réalise essentiellement selles et harnachements de cuir qui permettent de dresser ou conduire un cheval de selle ou d’attelage.
Il s’agit d’un métier ancien qui relève d’une longue tradition et de savoir-faire ancestraux. Même si ce métier évolue, il y a deux contraintes auxquelles le sellier doit tenir compte : le cheval et le cavalier.
Les produits réalisés ont tous une fonction précise ; le sellier ne doit donc pas privilégier l’originalité au détriment de l’aspect purement fonctionnel. Cependant, l’esthétique, la finesse, la finition du travail sont très importants.

Travail
Mis à part la prise de mesures sur le cheval (en extérieur), le sellier-harnacheur travaille en atelier.
Différents travaux réalisés en atelier :
La selle : Il existe de nombreux types de selles : la selle anglaise, américaine, camarguaise…
La selle anglaise est la plus répandue en France. C’est elle qui permet de pratiquer les différentes disciplines équestres de l’équitation traditionnelle : dressage, saut d’obstacle, cross, randonnée.
Maîtriser correctement la fabrication d’une selle anglaise du début à la fin, relève d’un long apprentissage. Il faut déjà maîtriser à la perfection les techniques de base du métier : exécution de gabarits, coupe et choix du cuir, couture main, piqûre machine, finition, avant de pouvoir passer au montage proprement dit de la selle.
Le harnais : Composé de nombreuses parties, il permet d’atteler les chevaux soit pour le travail, soit pour le loisir. La bride, la sellette, la bricole, les traits, la croupière font partie du harnais.
Mais le sellier est amené à exécuter de nombreux autres articles :

  • bâts pour ânes et mulets
    - bagagerie pour la randonnée
    - collier de chien
    - articles de chasse (étui à fusil…)
    - ceintures
    - différents types de sacs…

    Bien sûr il doit aussi savoir réparer les objets endommagés.

    Tour de France
    Un jeune pourra connaître les bases et avoir un aperçu du métier en passant son C.A.P. Après, une immersion en entreprise sera indispensable. C’est là que le Tour de France à l’Union Compagnonnique aidera le jeune à évoluer dans son métier. Au cours de celui-ci, il sera confronté à différents savoir-faire, différents articles à exécuter. Il pourra se former en élargissant ses connaissances. Il sera soutenu pour avoir l’envie de se dépasser (manuellement et humainement).

    Les outils traditionnels du Sellier-Harnacheur
    Alènes, couteaux à pied, maillets, emporte-pièces, compas, griffes à roulettes, fil de lin, cire d’abeille, abat carre, formoir, lissette en os,
    mais aussi : machine à coudre, machine à parer, machine à composter…

    Saint Eloi est notre Saint Patron.
Cayennes
de formation
Rennes
Union Compagnonnique
des Compagnons du Tour de France Des Devoirs Unis
15 rue Champ Lagarde 78000 VERSAILLES
Glossaire : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z