Accueil › Te former › Nos métierSerrurier-Métallier

Serrurier-Métallier

Descriptif "métier"
On disait « serrurier ». On dit maintenant « métallier », car les activités de cette profession dépassent très largement la serrure : elles s’étendent à tous les ouvrages métalliques du bâtiment et des travaux publics. Dompter le métal , c’est possible. Ce matériau dur, fort et résistant sait se faire obéissant sous la main du métallier, le maître des métaux.

Métallier est un beau métier parce qu’il permet un travail personnel, dans de petites unités où l’on voit avancer son travail. On y travaille seul ou en équipe réduite, tantôt en atelier, tantôt sur chantier ; on est responsable de ce que l’on fait.

Travail
C’est un bon métier, parce qu’il offre des débouchés nombreux et très ouverts, dans 5 spécialités différentes.
La serrurerie :
Ce n’est qu’une partie de la métallerie, et cela s’applique aux serrures et à la protection mécanique contre le vol, mais aussi aux ouvrages relativement légers destinés au bâtiment : rampe d’escalier, clôture, auvents…
La construction métallique :
Ici le métallier aborde les grands ouvrages, ossatures de bâtiments, grands pylônes, et même plate-formes de forage en mer.
La menuiserie métallique :
Cette spécialité concerne les portes et fenêtres et les éléments de garnissage de façade que ce soit en aluminium ou en acier.
L’agencement et la décoration :
Devantures de magasins, agencements intérieurs, enseignes, mobilier fonctionnel ou design.
La ferronnerie d’art :
L’ouvrier-artiste crée de belles œuvres de fer forgé, grilles portails, sculptures.

Dans ces cinq spécialités le métallier trace, découpe, forme et assemble des profils, des tôles. Il forge, rive, plie, visse, soude, colle etc..
Sur le chantier il pose l’ouvrage, plus tard il interviendra pour l’entretenir ou le réparer.

Compétences
Habileté et réflexion. Qu’il intervienne sur des ouvrages en construction ou en rénovation, le professionnel doit maîtriser les métaux et les procédés utilisés. Les matériaux évoluant sans cesse, il doit aussi savoir s’adapter.
Robuste, minutieux , ingénieux et précis au millimètre près, il sait lire et dessiner un plan, visualiser les pièces dans l’espace et en perspective. Créatif dans ses travaux de ferronnerie d’art (dessin et fabrication des balcons, portails, volutes et feuilles nervurées), il connaît les styles et l’histoire de l’art, ce qui lui permet de collaborer, sur le chantier, avec le décorateur et l’architecte. Il a l’esprit d’équipe et sait évaluer les besoins et les goûts de ses clients. Enfin, il maîtrise les règles de sécurité et de prévention des accidents.

Saint patron :
Saint Éloi, fête le 1er décembre

Cayennes
de formation
Paris
Brive
Fumel
Nantes
› Genève
Union Compagnonnique
des Compagnons du Tour de France Des Devoirs Unis
15 rue Champ Lagarde 78000 VERSAILLES
Glossaire : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z