Se former

Rejoindre les Compagnons de l’Union Compagnonnique dans le cadre de l’apprentissage et du Tour de France

L’Union Compagnonnique accueille les jeunes, garçons et filles, à partir de 16 ans, en cours de formation ou ayant un C.A.P. minimum.

Après la première prise de contact avec les Compagnons, vous serez convoqué en Cayenne pour avoir un entretien et découvrir les Compagnons, Aspirants et Jeunes.

Si votre candidature est retenue, vous serez alors reconnu comme « Sociétaire » de l’Union Compagnonnique dès que votre dossier d’inscription aura été validé. Comme toutes les associations, il est demandé de régler une cotisation annuelle qui varie selon les villes.

Un « Parrain » vous sera désigné. Il vous suivra tout au long de votre parcours compagnonnique.

Vous pourrez alors commencer votre « Tour de France ».

Rejoindre l’Union Compagnonnique en tant que sédentaire

Depuis sa création, l’Union Compagnonnique s’adresse également à des professionnels qui n’ont pas eu l’occasion de faire leur Tour de France étant plus jeune ; il est donc possible de postuler à l’Union jusqu’à 37 ans et de pouvoir suivre le chemin du compagnonnage en tant que « sédentaire ». Des demandes de dérogations peuvent également faire l’objet d’une attention particulière au-delà de 37 ans selon le parcours professionnel du candidat. Les conditions d’admission : capacité et conscience professionnelle, garanties morales et volonté de transmission.

Un réseau de partenariats : formation initiale, apprentissage en alternance, formation professionnelle continue

Le Compagnonnage a été pendant longtemps la seule possibilité pour les jeunes ouvriers de parfaire leurs compétences professionnelles au travers des cours du soir qui y étaient proposés par les Compagnons soucieux de transmettre leurs connaissances.

L’Union Compagnonnique ne gère pas de centre de formation de type CFA ou lycée professionnel permettant de proposer des formations qualifiantes ou diplômantes.

Cependant, consciente de la nécessité de pouvoir conseiller et accompagner dans les meilleures conditions les jeunes désireux de s’orienter dans la voie professionnelle, l’Union Compagnonnique a créer des partenariats avec différents centres de formations au niveau national.

Ces partenariats permettent aux candidats de s’inscrire dans des centres de formations « classiques » avec un accompagnement privilégié de la part des Compagnons durant la période d’apprentissage tout en étant inscrit comme « sociétaire » à la Cayenne la plus proche et ainsi bénéficier des bienfaits du Compagnonnage. L’accompagnement professionnel des Compagnons, en complément de la période de formation initiale, est un atout essentiel pour l’obtention du diplôme préparé (CAP, BP, Bac Pro, DNMA, BTS…).

Une fois ce premier diplôme obtenu, le « sociétaire » pourra poursuivre vers une autre formation complémentaire ou partir sur le Tour le France.

La formation à l’Union Compagnonnique : progresser ensemble dans son métier

L’Union Compagnonnique n’est pas un centre de formation classique mais une association soucieuse de poursuivre l’œuvre de perfectionnement et de transmission que propose le Compagnonnage dans le cadre de l’expérience du voyage et des différentes étapes pour devenir Compagnon du Tour de France des Devoirs Unis.

Afin de poursuivre le perfectionnement professionnel de ses membres, l’Union Compagnonnique propose de nombreuses possibilités pour devenir un ouvrier complet.

Les cours du soir

L’Union Compagnonnique organise des cours d’enseignement professionnel, techniques et pratiques, ouverts aux apprentis et jeunes ouvriers désireux de se perfectionner dans leur métier. Ces cours fonctionnent soit par les propres moyens de chaque Cayenne, soit avec la collaboration d’autres organisations.

Les progressions de cours

Des « groupes métiers », animés bénévolement par des Compagnons d’une même profession ou d’une même famille de métiers, proposent aux jeunes itinérants et sédentaires des progressions de cours : les jeunes ouvriers et apprentis sont ainsi suivi par les Compagnons dans le cadre de leur progression professionnelle en réalisant dessins et maquettes qu’ils devront présenter lors des différentes rencontres nationales ou régionales. Le suivi de ses progressions, validé chaque année par les Compagnons, est indispensable pour prétendre à présenter l’admission et la réception.

Les stages de perfectionnement professionnel

Les groupes métiers organisent régulièrement des stages de perfectionnement professionnel dans différentes régions. Ces stages sont obligatoires pour prétendre à présenter l’admission et la réception. Lors de ces stages des travaux collectifs sont organisés sous la forme de maquettes ou en situation réelle de chantier. Ces stages sont également une opportunité exceptionnelle pour découvrir les Cayennes qui les accueillent et partager des moments entre jeunes issus de villes différentes sous la responsabilité bienveillante des Compagnons.

Les stages de perfectionnement professionnel sont ouverts à tous les professionnels désireux de découvrir l’Union Compagnonnique et à tous les métiers. Cette diversité est l’une des richesses essentielles de l’Union.